top of page
Rechercher

Campagne de fouilles Ostia ReLOADed 2023



Du 9 juillet au 6 août a eu lieu la campagne de fouilles archéologiques "Ostia ReLOADed", co-organisée par les universités de Louvain et Namur dans le cadre du projet OsTIUM, sous la coordination de Marco Cavalieri, Julian Richard, Martina Marano et Paolo Tomassini.


Les activités archéologiques du projet se sont concentrées sur une zone spécifique de la ville antique, la parcelle IV, VI, 1. Située à un endroit stratégique, sur la rue principale d'Ostie, le decumanus maximus, entre le Forum et la mer, la parcelle offre la possibilité précieuse de suivre les transformations des quartiers occidentaux sur près de cinq siècles, du Ier siècle av. J.-C. au IVe siècle ap. J.-C. La parcelle est en effet occupée successivement par deux édifices : La Domus del Portico di Tufo (Ier s. av. J.-C. - IIe s. ap. J.-C.), la plus grande maison patricienne de la ville et une des plus riches, et le Caseggiato a Botteghe (IIe - IVe s. ap. J.-C.), un édifice commercial avec des appartements aux étages supérieurs.

En juillet-août 2023, les fouilles se sont concentrées dans la partie méridionale de la parcelle. Il s'agit d'un endroit particulièrement important pour l'histoire ostienne car la zone n'avait jamais été fouillée auparavant, contrairement à l'extrémité septentrionale de la parcelle qui avait été partiellement fouillée dans la première moitié du XXe siècle. Une partie totalement nouvelle de la parcelle et de la ville a donc pu être mise au jour. Il s'agissait également d'une des premières fois où il était possible de fouiller stratigraphiquement les couches de destruction et d'abandon de la ville. En effet, les fouilles précédent, réalisées pour la plupart pendant les années 1930, n'avaient pas prêté attention à ces couches pourtant essentielles pour comprendre les dernières phases de vie de la ville entre la fin de l'Antiquité et le début du Moyen-âge. Nous remercions le Parco archeologico di Ostia antica pour son soutien ainsi que les différentes autorités qui nous ont fait le plaisir de visiter le chantier, en particulier la Prof. Elena Calandra, directrice de l'Istituto Centrale per l'Archeologia, et la Prof. Geneviève Schamps, vice-rectrice du secteur des sciences humaines de l'UCLouvain.

9 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page